Quel poids pour les autres moteurs de recherches en 2020 ?

Vous savez que l’on peut distinguer l’univers des moteurs de recherche ainsi : il y a Google et il y a les autres.
Avec près de 92 % de parts de marché en France, le mois dernier, Google est le leader incontesté des moteurs de recherche.
C’est pourquoi les référenceurs sur Internet travaillent très majoritairement sur Google. De plus, Google est rempli d’outils gratuits pré-disposés pour analyser sa progression en SEO (Google Analytics, Google Search Console, Google Trends etc…).

Pour autant, Google écrase-t-il la concurrence au point où il faudrait ignorer les autres moteurs de recherche ?

Bing, le miraculé


Il y a 3 ou 4 ans, on considérait le moteur de recherche de Microsoft comme un boulet technique. Il encourageait il y a peu le référencement « black hat » (=la répétition de mots clés en boucle), prenant du retard technique sur son concurrent Google, dont l’indexation était beaucoup plus travaillé.
Aujourd’hui, Bing a encore beaucoup de retard mais progresse techniquement. Dernièrement, une mise à jour de son intelligence artificielle permet de répondre par « oui » ou « non » à une question de son utilisateur. On est encore très loin du « snippet » (=l’encart informatif en tête de recherche) de Google qui est quasiment un site d’information à lui tout seul, mais Bing ne se contente plus d’être un simple annuaire.
Bing fournit aussi progressivement ses propres outils à destination des spécialistes en SEO. La suite Bing Webmaster Tools va en ce sens et propose des outils d’analyse peut être moins poussés qu’Analytics, mais sûrement plus intuitifs. Même si personnellement, je dois avouer ne jamais l’utiliser et ne pas connaître grand monde qui l’utilise….
Si Bing est le second moteur de recherche au monde, il est encore très loin du leader parce qu’il ne détient que 4 % des recherches en France en avril 2020 (et 6 % aux Etats-Unis), même si sa progression est à constater (il ne comptait que 3 % des recherches en 2016).
En revanche, à l’ère où les recherches sur mobile explosent, Bing est encore très à la masse face à Google, en ne comptant que 0,75 % des parts des recherches mobiles.
Google est en effet bien plus avancé technologiquement pour la recherche vocale et est avantagé par l’interface Google des smartphones Android.

L’éthique dans les moteurs de recherche


Google, comme la plupart des géants du web, a eu son lot de critiques populaires en terme d’éthiques sociales et écologiques. C’est ce qui pousse certains d’entre vous, à utiliser d’autres moteurs de recherche sur votre ordinateur.
Certains profitent de cette opportunité et se positionnent sur des marques éthiques.

  • Qwant est un très bon moteur de recherche Made in France, en forte tendance en Europe
  • Ecodia, garanti de ne pas stocker l’information et de planter un arbre pour chaque requête effectué
  • Duck Duck Go dissimule l’adresse IP des requêtes afin de garantir l’anonymat…

Toutes ces alternatives sont intéressantes pour travailler sur vos sites web, à l’ère où Google nourrit tellement son snippet d’information qu’il risque de condamner le taux de clic des sites -l’internaute aura l’information recherchée via Google, donc inutile d’aller jusqu’à votre site-.

Bien se positionner sur Google pour mieux se positionner partout.

Ces alternatives sont honnêtement encore très faibles dans le marché des moteurs de recherches et elles risquent de rester faible encore pas mal de temps…En attendant, nous n’avons pas d’autres choix que de travailler sur Google, tant le nombre de requêtes quotidiennes y est énorme, c’est un canal de communication qu’on ne peut tout simplement pas ignorer.
De plus, Google étant largement plus avancé techniquement, le fait de positionner ses mots-clés dessus vous garantira sûrement de vous positionner sur les autres moteurs de recherches.

Cependant, travailler sur Bing ou Qwant, n’est pas forcément à ignorer. La concurrence y est moins féroce que sur Google et on peut se positionner plus facilement. Comme le dirait le vieil adage du référenceur organique :


« Ne vaut-il mieux pas que tu sois 1er sur une requête Bing que 30e sur une requête Google? »


Construisons ensemble votre visibilité

%d blogueurs aiment cette page :