Comment booster le référencement d’une page d’accueil

page d'accueil e commerce

Comment booster le SEO d’une page d’accueil

La page d’accueil d’un site e-commerce doit être considérée comme étant sa vitrine.
Elle doit refléter la commercialisation de vos produits phares, le code esthétique, la philosophie de votre marque et votre storytelling.
Travailler son référencement n’a pas un objectif direct de vente, pour cela il faudra développer vos fiches produits, mais cela aide grandement à bâtir votre e-réputation.
Voici quelques pistes pour y remédier.

Placer du contenu écrit

Beaucoup d’e-commerçants pensent à construire une identité visuelle forte sur leur page d’accueil. Ils appliquent une charte graphique plus que correcte, placent des photos de leurs produits bien travaillés et un design adapté à l’utilisateur.
Ils le font à raison, rendant leur boutique visuellement attractive, mais cela n’influe pas directement sur le référencement.

Ce qui manque à beaucoup de boutiques e-commerce, c’est surtout d’avoir suffisamment de contenu texte. Google a besoin d’avaler des mots-clés en page d’accueil, cela lui permet de cerner votre domaine d’activité et d’avoir un aperçu global de votre gamme de produits.

Je peux alors vous recommander au minimum un paragraphe de 200-400 mots qui décrivent précisément qui vous êtes et/ou les contours de votre activité.

Travailler ses balises hn

Toujours dans l’objectif de décrire clairement à Google votre activité, vous devez garder une structure de titres distincte.
Pour se faire, veillez à placer correctement vos balises hn, en gardant la structure suivante :

  • Une seule balise h1 plaçant le nom du site et son activité
  • Plusieurs balises h2 et/ou h3 pour titrer vos différentes catégories

Pas de « méga menu »

Je sais que c’est une tendance en expansion que l’on retrouve beaucoup chez les e-commerçants. Je pense que c’est le syndrome « Woo-commerce« .

WordPress propose de plus en plus de plugins pour étendre et customiser le menu de navigation de son site, mais ça pose deux problèmes :

  • Certains sites web en abusent et se retrouvent avec un menu tellement défilant de sous-catégories qu’il en devient illisible pour l’internaute
  • Google n’aime pas. C’est une intelligence artificielle qui aime savoir « qui vous êtes » et « ce que vous proposez » en seulement une poignée d’informations. Donc si la structure de navigation d’un site diverge trop, les informations seront brouillées pour Google.

Il est donc préférable de garder un menu complet mais minimaliste, reprenant vos différentes catégories de produits mais ne dépassant pas le premier niveau d’un sous-menu.

Pensez-y notamment en triant vos catégories de produits, restez distinct et ne diversifiez pas trop vos gammes.

Des balises méta précises et développées

  • La balise « Title » est l’encart qui sera indiqué sur l’onglet de votre page d’accueil. Je vous conseille de la rédiger dans un format autour de 60 caractères. Elle doit contenir le titre de votre site et une phrase courte de présentation de votre activité.
  • La balise « meta-decription » doit cibler la taille d’un tweet. Soit environ 200 caractères.

Un temps de chargement correct

Le temps de chargement d’une page n’influe pas beaucoup directement sur son référencement. En revanche, c’est au moins une chose qu’il faut surveiller pour respecter l’expérience de son utilisateur.
Surtout en e-commerce, un utilisateur n’aura pas forcément envie de consommer sur votre site, s’il doit déjà mettre 15 secondes à ouvrir la toute première page…
Il partira avant d’avoir cliqué sur le moindre produit, ce qui augmente votre taux de rebond et donc ce qui fait baisser indirectement votre classement SEO.


Construisons ensemble votre visibilité

%d blogueurs aiment cette page :